Maintien de la troisième fleur en jeu !

La petite commune de Mey peut se targuer du fleurissement de son village. Elle possède en effet, et ce depuis trois ans, le label trois fleurs. Jean-Marc Willems, l’agent technique de la commune, y est d’ailleurs pour beaucoup. Cependant, tous les trois ans, ce label est remis en jeu, suite au passage d’un jury qui serpente les rues du village pour décider de son maintien ou de son retrait.

Cette année, le jury était composé d’Irène Rietsch du conseil départemental des Vosges, mission fleurissement, de Claire Truchot, responsable des espaces verts de Marly, de Guy Bettinger, responsable des espaces verts de Courcelle-Chaussy, de Patrice Bourcet, maire, de François Leroy, 2e adjoint ainsi que de l’agent technique de la commune, Jean-Marc Willems.

Avec le temps, les critères de décisions ont évolué :  Outre le patrimoine végétal (arbres, fleurs, pelouses), ils prennent désormais davantage en compte les aspects environnementaux (biodiversité, pratiques culturales respectueuses de l’environnement…). Le dernier règlement comprend aussi des critères explicites. Les candidats peuvent mettre en avant d’éventuelles éco-certifications (utilisation de bois FSC, certification d’une gestion écologique des espaces verts, utilisation de produits biologiques et d’alternatives aux pesticides…).

Le jury délibérera au cours de l’été et la commune saura si elle est primée ou non courant septembre.

meu-fleurissement

Légende photo :
Le jury du fleurissement 2016 en balade à travers les rues du village

Crédits : Républicain Lorrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *