Histoire

Mey est un village très ancien. Son existence du temps des Romains est confirmée par des fouilles archéologiques qui furent réalisées en 2005, et permirent de restituer notamment l’emplacement d’une villa gallo-romaine, ainsi qu’une ferme gauloise, ce qui place les premières traces d’activité humaine entre le Ier et le IVème siècle après JC

Mey tiendrait son nom de Maia, mère du dieu Mercure, déesse romaine de la fertilité et du printemps, pour qui les Romains auraient construit un temple dans le village.

Le Général Comte Espagne s’installa au château de Mey en 1808, sous Napoléon Ier. Son petit fils, Paul-Émile, hérita de la propriété à sa mort en 1855.
En 1827, dans la maison en face du château, s’installèrent Camille Durutte et sa femme Clara Espagne. La présence à Mey des deux familles rapprochées entretenait une attrayante animation.

Au cours de la guerre de 1870, Mey fut le théâtre de combats lors de la bataille de Borny-Colombey (14 et 15 août). Français et Prussiens se battent dans le bois de Mey. Le 14 août, les Prussiens ont conquis les villages de Mey et de Colombey. Ils seront repoussés le 15 août par les Français qui réussissent à reprendre le bois.
En quelques heures, cette bataille mis hors de combat plus de 8500 hommes, dont près de 5000 allemands.

Mey sera annexée en 1871 et en 1940, comme l’intégralité de la Moselle. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, en novembre 1940, les Méiens ont été exilés à Samatan, dans le Gers (31).

Le fort Champagne, situé sur la commune, sera intégré par les Allemands au dispositif défensif au début de la bataille de Metz.


En savoir plus ? Consultez les documents disponibles ci-dessous au format PDF :

 Histoire du monument de Mey (7 pages)

 La destinée de Mey au XIXème siècle (3 pages)

 Mey et ses origines (12 pages)

 Le village de Mey dans la bataille de Borny du 14 août 1870 , écrit par Edith Vecchio-Luchetti (18 pages)  En résumé (2 pages)

 Le Château Espagne (3 pages)

 L’église de la Nativité de la Vierge Marie (3 pages)

 Histoire de la fortification messine (7 pages)

 Le souvenir français (1 page)

 Messages du Praillon – Lettre traduite par Rose Milo (2 pages)

Les personnages célèbres :
 Le comte Camille Durutte (1803-1881) (3 pages)
 Emile Knoepfler (1821-1897) , écrit par Edith Vecchio-Luchetti (22 pages)
 Le Général Espagne (3 pages)
 Capitaine Georges Gilbert (1 page)

637 vues 8#3

Les commentaires sont fermés