Fête de Mey


En cette belle journée du dimanche 7 septembre, qui avait pourtant débutée sous un ciel voilé, la commune de MEY commémorait trois évènements, la fête du village, l’hommage aux soldats prussiens et français morts lors de la bataille du 14 août 1870, mais également le jumelage avec la commune allemande de GISINGEN.

C’est par un office religieux en l’église de MEY qui était remplie pour l’occasion, qu’a débuté la matinée. l’abbé Martin PERSEM entamait la cérémonie par un discours de bienvenue en français et en allemand, tout en rappelant que les attitudes, d’individualisme, d’intolérance, d’exclusion, qui conduisent à l’extrémisme avaient toujours été les préalables annonciateurs des grands conflits. Il concluait sur les similitudes que nous pouvions observer en ces périodes troublées notamment en Europe et appelait les fidèles à se mobiliser pour la paix.

A la fin de l’office, un cortège se rendait au monument aux morts de MEY. Le Sénateur Jean louis MASSON, Patrice BOURCET, Maire de MEY, Madame le Maire de GISINGEN, Ulrike HEFFINGER, ainsi que les représentants des anciens combattants et des forces de l’ordre, déposaient successivement trois gerbes de fleurs pour honorer les défunts des trois guerres. Après les hymnes et pendant son discours traduit dans les deux langues, Monsieur le Maire insista sur la différence qu’il convenait de faire sur le sens des mots célébration et commémoration.

De retour à la mairie et après avoir remis la médaille du mérite à Robert DUMAS pour ces trente-six années au service de la commune, c’est autour d’un verre de l’amitié et d’un buffet organisé par la municipalité que s’est poursuivie cette journée.

Quelques photos de cette journée :

                       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *